Flamme incertaine

← Retour au journal

juin 2017

Le premier et le dernier jour ...

Abrutie par le rosé et les cigarettes alors que j'avais arrêté de fumer depuis longtemps, je retourne dans ma tête tout ce qu'on aurait pu être ensemble. Je pense à ton fils, qui est aussi le sien, et que je ne verrais jamais grandir. Je pense à cette femme qui t'a pourtant trompé mais que tu as préféré à moi. Je pense à ma vie qui n'est qu'un champ de ruine, à mes enfants à qui je me raccroche comme à une bouée de sauvetage. Je pense à ta lâcheté, je pense à tes paroles que j'ai cru sans aucun discernement. Il y a cet homme qui partage encore ma vie, peut-être plus (...)